Bilan du suivi des Laro-limicoles sur le littoral Audois en 2021

Depuis plusieurs dizaines d’années, nous effectuons le suivi des laro-limicoles coloniaux sur le littoral de notre département. Voici le bilan de la saison 2021.

par | 8 Sep, 2021 | Biodiversité, Conservation

Ce suivi a pour objectifs le recensement de l’effectif reproducteur de chaque colonie identifiée et l’estimation de son succès reproducteur (sauf pour le Goéland leucophée où sa population est suivie tous les 3 ans). Cinq espèces de laro-limicoles coloniaux ont niché dans notre département cette année.

Le tableau ci-dessous rend compte du total des couples et des colonies au moment du pic de reproduction pour les 5 espèces suivies en 2021 :

Espèces

Avocette élégante

Sterne naine

Sterne pierregarin

Goéland railleur

Mouette rieuse

Nombre de couples

439

275

270

60

2

Nombre de colonies

7

11

11

1

1

 

Cette année, l’Avocette élégante s’est installée principalement sur l’étang de La Palme et sur les salins de Sainte-Lucie. Avec un maximum de 248 couples sur l’îlot de La Palme et 205 aux salins de Sainte-Lucie.

Accueillant la plus importante colonie avec 241 couples de Sternes pierregarins (plus de 80% des effectifs nicheurs), les salins de Sainte-Lucie ont été, une nouvelle fois, le principal site de reproduction pour cette espèce sur le littoral audois. Une petite colonie s’est installée sur l’îlot de Tallavignes (créé en 2016) avec seulement 16 couples.

La colonie de la plage des Chalets à Gruissan a accueilli cette année plus de 40 couples de Sternes naines, toutefois, la colonie a entièrement échoué malgré sa protection physique, principalement dû au dérangement par les usagers de la plage qui ne respectent pas les indications sur les panneaux de sensibilisation. La Sterne naine apprécie particulièrement les îlots pour nicher, nous avons dénombré 19 couples sur l’îlot de Grimaud et 71 sur celui de Tallavignes à Sigean. La majorité des couples se sont installés sur l’îlot naturel de l’étang de La Palme avec 138 couples recensés. Aucune reproduction n’a été observée sur les sites habituels de Port-Leucate cette année.

Cette année, le Goéland railleur a niché pour la deuxième fois consécutive dans notre département, totalisants 58 couples aux salins de Sainte-Lucie. 

Enfin, deux couples de Mouettes rieuses se sont reproduits aux salins de Sainte-Lucie.

Pour les 3 principales espèces nicheuses (Sternes et Avocettes), les effectifs ont battu tous les records cette année depuis la création des deux îlots à Sigean (2016). Cela est dû à la mise en eau des salins de la Réserve Naturelle Régionale de Sainte-Lucie, où 4 îlots ont été créés pour accueillir des colonies de laro-limicoles. Cette saison a été marquée par des niveaux d’eau très bas, ce qui a permis l’apparition d’un îlot naturel sur l’étang de La Palme. On notera également l’absence de reproduction de Laro-limicoles sur les salins de Gruissan hormis quelques couples de sternes pierregarins et deux couples d’Avocettes élégantes.

La productivité pour l’ensemble des colonies est assez correcte, avec respectivement 0.49 pour la Sterne pierregarin, 0.11 pour la Sterne naine, 0.44 pour l’Avocette élégante et 0.92 pour le Goéland railleur.

Nous avons besoin de vous !

Si vous êtes intéressé pour nous donner un coup de main au suivi ou pour nous aider à protéger les colonies de Sternes naines sur les plages, contactez-nous à l’adresse mail suivante : florian.escot.aude@lpo.fr

Agenda