Une victoire pour la biodiversité face au développement anarchique des éoliennes

En rejetant les pourvois en cassation du jugement du tribunal d’appel de Marseille qui confirmait l’annulation des permis de construire de 15 éoliennes sur la commune de Roquefort-des-Corbières, le Conseil d’Etat clôt un marathon judiciaire de près de 10 ans. Il donne raison à la LPO Aude dans son action de préservation des espèces et des habitats rares présents sur le territoire du PNR de la Narbonnaise en Méditerranée.

par | 7 Jan, 2018 | Energie

Conformément au Grenelle de l’Environnement et à la nécessaire transition énergétique, la LPO Aude est prête à soutenir toutes les alternatives visant à produire de l’électricité d’une manière verte et évitant avec rigueur toute atteinte à la biodiversité. Ainsi, la maîtrise des consommations d’énergie puis le recours aux énergies renouvelables sont une nécessité pour notre territoire national.

Néanmoins, la LPO Aude insiste sur le fait qu’au regard des enjeux de biodiversité que détient le département de l’Aude, les projets en matière de production d’énergies vertes sont démesurés et que la raison voudrait que l’on s’en tienne définitivement au niveau actuel d’équipements tant éolien que photovoltaïque au sol.

Le projet de 15 éoliennes était situé dans l’un des points chauds de la biodiversité en Europe (hot-spot), les Corbières maritimes, sur une zone où l’importance de leur impact est incompatible avec la préservation de ce joyau. La LPO Aude se félicite de cette décision d’annulation des permis mais reste néanmoins vigilante.

En effet, dans un contexte de recrudescence de projets d’installation d’aérogénérateurs industriels identiques dans les zones naturelles d’exception du département de l’Aude et en l’absence de planification de l’État et de la Région, cette décision est un signal fort.

La LPO Aude demande donc que toutes les zones naturelles présentant des enjeux départemental, régional, national voire international soient enfin exclues des secteurs considérés comme pouvant supporter un développement éolien et que cette doctrine soit reprise dans les documents de planification que sont le SRADDET, les SCOts et les chartes de développement des énergies renouvelables des PNR.

Agenda